Eveillez vos enfants à la musique grâce à une méthode qui rend l’apprentissage du solfège tel qu’il est enseigné en école de musique totalement has been et inutile !

Si l’un de vos plus regrets dans la vie est de ne pas avoir appris à jouer d’un instrument de musique quand vous étiez enfant, au moment où apprendre était facile…


… Et que vous n’aimeriez pas que votre enfant ait le même regret un jour…



Ou


Si vous aimeriez que votre enfant connaisse, comme vous, la joie de jouer d’un instrument de musique…


… Mais qu’il a été dégoûté du solfège à cause d’un enseignement trop strict.

(Ou si vous voulez, justement, éviter ça)…




… Alors vous ne voulez pas manquer cette méthode qui permet à n’importe quel enfant de vite développer ses compétences musicales…


…sans même avoir à apprendre le solfège tel qu’on le connait.



Et surtout…


En allant plus loin que les 3 activités de base dont se contentent 99% des gens, et qui n’ont jamais aidé qui que ce soit à aimer la musique ou à bien jouer d’un instrument.  


Peut-être que vous n’avez pas eu des parents qui vous ont mis un piano, une guitare ou un harmonica dans les mains quand vous étiez tout petits…


Ou alors, justement, on vous a mis un piano entre les mains, mais vous, votre passion, c’était l’accordéon.


Ou bien, vous auriez tellement voulu apprendre à jouer de la guitare électrique… mais le prof vous a dit qu’il fallait obligatoirement commencer par la guitare classique.


Ou encore, vous étiez réellement motivée d’apprendre à jouer du violon, mais impossible de toucher à l’instrument sans faire un an de solfège avant.


Peut-être que on vous a dégoûté de la musique avec des cours de solfège pénibles et ennuyants, dans lesquels on vous disait que vous chantiez faux, que vous deviez travailler encore plus dur.


Mais les années ont passé.


Vous adorez la musique.


Adolescente ? Vous rêviez peut-être même secrètement d’avoir le même talent que Céline Dion ou Shakira, en chantant devant votre miroir, la brosse à cheveux à la main. 

Vous aimeriez tellement que votre enfant, lui, n’ait pas ces regrets ou ces difficultés.


Et c’est peut-être pour ça que vous ne voulez pas que votre enfant passe à côté de ça.



Mais vous ne voulez pas non plus le dégoûter ou que ça devienne une contrainte pénible…



Comme ça se passe pour tant d’enfants inscrits dans des écoles de musique.




Les secrets, comme pour tous les apprentissages ?



Que les enfants y prennent du plaisir.


Que ça soit ludique, léger.


Qu’ils n’aient pas l’impression de travailler… « encore ».


Dans « jouer de la musique », il y a le mot « jouer », n’est-ce pas ?


Ce n’est pas en les saoulant avec le solfège et un enseignement trop strict que vous allez y arriver.

(Comme les maths et le français, d’ailleurs !)


Ça ne va pas marcher parce qu’il n’y a pas d’enthousiasme.


Et quand il n’y a pas d’enthousiasme, il va falloir faire du forcing. Le meilleur moyen de dégoûter un enfant de quoi que ce soit.

(Et aussi de se prendre la tête)




Autre moyen efficace pour les éveiller à la musique ?


Arrêter de vouloir leur apprendre à nager sur une chaise !


Là aussi, comme pour tous les apprentissages : les faire manipuler concrètement du matériel, c’est LA clé pour qu’ils progressent et gardent leur motivation.


Souvent, l’enseignement est trop abstrait.


Comment voulez-vous qu’ils comprennent ce qu’est un cube s’ils n’en ont jamais eu entre les mains ?


De la même façon, comment voulez-vous qu’ils apprennent la musique, s’ils ne peuvent pas vivre cette expérience dans leur corps, ressentir la musique avec tous leurs sens… ?

S’ils ne peuvent pas FAIRE.


Il faut bien faire du solfège, me direz-vous ?


Mais c’est en plongeant qu’ils apprendront à nager.


Pas en regardant le maître-nageur faire les mouvements devant eux.


Les enfants ont besoin de rentrer dans le vif du sujet rapidement.


Toucher les instruments, produire du son.


Pour maintenir leur enthousiasme, leur motivation… et rendre l’apprentissage ludique.


Sans ça ?

C’est exactement comme ça qu’on est dégoûté de la musique et qu’on le regrette plus tard.




Pour bien apprendre, les enfants ont aussi besoin de BOUGER.


C’est pour ça que l’enseignement traditionnel du solfège marche aussi mal.


Comme n’importe quel enseignement frontal, d’ailleurs.


Pour la musique comme pour les maths ou la lecture… les enfants ont besoin de bouger et d’engager tout leur corps.


C’est pour ça que ça n’a pas fonctionné pour vous ou pour votre enfant.


Trop théorique.

Trop abstrait.

Trop immobile.




Du coup ?


Vous essayez de vous débrouiller quand même, pour proposer des trucs sympas.


Histoire de changer un peu, et de faire l’essentiel : transmettre le plaisir de la musique.


Alors ?


Comme 99% des gens, vous partez sur des activités comme…


… Ecouter de la musique.

… Tambouriner sur des percussions.

… Chanter des comptines.



Et attention, ce n’est pas « mal » de faire ça.


Sauf que les comptines c’est fait pour apprendre à ranger ses jouets, brosser ses dents ou nommer les parties de son corps…


… Pas franchement pour faire aimer la musique.


Et encore moins pour développer ses compétences musicales.


Ecouter de la « vraie » musique, c’est déjà mieux.


Encore faut-il qu’elle soit variée.


… Et qu’elle plaise à l’enfant.

(Le problème c’est qu’on nous fait écouter de la musique qui nous plait pas quand on est petit).


Quant aux percussions qu’on donne en vrac aux enfants… avec les fameuses mallettes prêtes à l’emploi…


… à part faire un potin du diable et les défouler un peu… idem… ça ne va pas leur faire aimer la musique !




Le problème se tient dans la façon que l'on va avoir de proposer la manipulation de ces instruments. 

Un simple changement d'installation et d'utilisation peut tout changer. 
(Même avec des instruments bricolés ou de qualité moyenne)

Et faire en sorte que l'enfant s'intéresse vraiment à l'instrument, qu'il plonge dans la recherche de toutes ses potentialités sonores et qu'il s'engage réellement dans la production d'un son
 
 
Le problème, ce n'est donc pas tellement ces 3 activités de base (écouter de la musique, tambouriner sur des percussions et chanter ces comptines)...


…que la manière dont elles sont proposées, construites, réfléchies.


C'est vraiment en faisant ce constat, que je voyais partout la même chose et pas forcément "bien" fait... que je me suis dit qu'il y avait vraiment urgence à vous partager mes astuces. 

De vous montrer comment la pédagogie Montessori peut rendre facile, fluide et agréable l'éveil musical parce que c’est une approche qui donne envie, qui correspond à ce dont l’enfant a besoin pour bien apprendre et qui nourrit sa curiosité… comme je vais vous l’expliquer un peu plus bas.


Même si vous n’avez pas fait de musique étant enfant, que vous ne connaissez pas le solfège et que vous n’avez pas de notion du rythme…


Parce que même si c’est le cas, la bonne nouvelle c’est que vous êtes capable d’éveiller vos enfants à la musique.


Même si pour l’instant, vous ne vous permettez pas de faire beaucoup plus que d’écouter de la musique ensemble.


Ou que vous laissez le soin aux écoles de musique d’enseigner la musique à vos enfants…

(en prenant le risque que ces établissements optent pour des méthodes rigides qui finissent par dégoûter les enfants…


… Parce que même des personnes qui connaissent la musique, voire qui ont été formés pour être musiciens ou professeurs de musique…


… n’ont pas forcément les astuces au niveau pédagogique qui réussissent aussi bien que la pédagogie Montessori à transmettre l’envie d’apprendre et de découvrir la musique.



Alors…


Est-ce que vous ne voudriez pas pouvoir offrir à vos enfants la possibilité de s’éveiller à la musique, même si vous n’y connaissez pas grand-chose ?


N’auriez-vous pas envie de faire découvrir le plaisir, la richesse et l’utilité de la musique, sans devoir se farcir un an de solfège avant de pouvoir toucher à un instrument ?


Voudriez-vous éveiller vos enfants à la musique grâce à une méthode simple, des ateliers ludiques et du matériel Montessori ?




Maintenant, imaginez…


Imaginez qu’il existe une méthode pour préparer les enfants à l’apprentissage des notes et du rythme sans qu’ils n’aient l’impression de faire du solfège.


Une méthode qui rend même les cours de solfège totalement has been et inutiles.


Du matériel ludique qui permet aux enfants d’apprendre sans s’en rendre compte… tout en ayant le droit de toucher aux instruments.


De produire du son et de la musique.


Et, au final, qu’ils soient en mesure d’écrire et de lire la musique (notes et rythmes), de développer une culture musicale importante et qu’ils puissent utiliser la musique comme une ressource, pour leur vie entière.



Ça changerait quand même vachement du cours de musique dont on revient en larmes ou de la séance musicale à chanter Maman les petits bateaux en tapant sur un pot de confiture… non ?



Pour ça, il faut uniquement 2 choses :


… lâcher une bonne fois pour toutes la croyance que vous ne seriez pas capable de faire parce que vous n’avez pas 15 ans de conservatoire derrière vous.


… faire ce qu’il faut pour installer un coin musique digne de ce nom chez vous.

Avec les catégories de matériel qui vont stimuler efficacement l’enfant.

Et les bonnes interventions / présentations de matériel.


Si vous faites ça ?


Les enfants vont investir ce lieu de façon phénoménale, et apprendre de façon fulgurante.


Et surtout…


… s’inspirer

… se poser

… apprendre à s’exprimer

… découvrir les beautés de la musique

… créer

Vous voulez éveiller vos enfants à la musique sans les barber avec du solfège ?


Maria Montessori a créé un ensemble de matériels et d’activités qui permettent aux enfants d’apprendre très facilement la musique.


Pourquoi ça fonctionne aussi bien ?

(Et bien mieux que les méthodes classiques ?)


Parce qu’elle utilise la même démarche que pour les autres « apprentissages » :


… Préparer l’enfant à recevoir le concept grâce à des exercices préliminaires

(Préparer son oreille, lui montrer comment écouter, stimuler sa concentration, lui donner envie…)


… Faire manipuler les concepts.

(Oui, oui, il est possible de faire « manipuler » la musique à des enfants… et je ne parle pas ici de faire manipuler des instruments de musique ! Mais de manipuler le son et le rythme !)


… Créer une progression logique

(Du facile au difficile, du concret vers l’abstrait… qui nourrit la curiosité, l’envie d’apprendre et la confiance en soi de l’enfant).

« Ah, oui, tu parles des clochettes musicales ! »


Entre autres.


Mais vraiment, entre autres.


Parce que Maria Montessori est loin de n’avoir créé que ça, même si c’est un élément central de l’éveil musical Montessori.


(D’ailleurs, j’ai réussi à trouver des clochettes musicales d’une justesse impeccable à un tarif tout à fait abordable, si c’était votre prochaine objection !)


Bref, la pédagogie Montessori permet à l’enfant d’expérimenter la musique de façon vivante.


De la vivre.


De la ressentir.


De la faire vibrer dans son corps.



Et comme pour beaucoup d’autres apprentissages…


… D’apprendre sans s’en rendre compte.


Ce qui est remarquable dans cette approche de la musique, c’est que…


… Littéralement, l’enfant va apprendre les notions essentielles du solfège, sans avoir l’impression d’en faire.


… Et vous, vous allez apprendre en même temps que lui, justement parce que c’est une approche hyper progressive et très accessible, à tout le monde peu importe son âge !


C’est pour cela que je m’en suis beaucoup servie dans ma classe, et que je m’en sers encore énormément aujourd’hui.


C’est juste qu’avec les années de pratique professionnelle… je suis allée plus loin encore…


J’ai nourri et enrichi cette approche en créant tout un concept autour.


En installant pour les enfants une étagère musicale.


Subdivisée en plusieurs catégories d’activités.


Avec une progression bien précise, qui reprend la progression de Maria Montessori.


Ce concept m’a été inspiré par mes 12 longues et ennuyeuses années de conservatoire.


Mais aussi par les éducateurs et les enseignants que j’ai rencontrés… et qui souffraient d’un vrai manque de créativité sur le sujet de la musique.


Et qui ont trouvé dans cette méthode un soutien indispensable pour leur pratique (et adaptée au peu de budget que les professionnels ont, en général, pour exercer leur métier au mieux).


Les retours ont été tellement positifs, avec des enfants conquis et motivés…


… que j’ai décidé de vous proposer d’accéder à tout ce que je leur ai enseignés.



A savoir…


… Un principe d’apprentissage qui explique comment un enfant apprend réellement et comment vous pouvez vous en servir pour éveiller votre enfant à la musique de façon simple et claire.

(Parce que c’est bien souvent le problème du solfège : on apprend des choses à un enfant alors qu’il aurait besoin d’être inspiré. Et quand on comprend comment faire réellement pour l’inspirer, alors, déjà, on a réussi le premier pari, celui de l’enthousiasmer… ce qui est le point de départ nécessaire pour qu’il apprenne la musique sans contrainte)


… Une méthode que Maria Montessori a développée pour tous les apprentissages, y compris la musique, afin de faciliter le fait même d’apprendre.

(Et comme c’est rendu plus facile grâce à cette méthode et que l’enfant apprend plus vite, c’est beaucoup plus gratifiant. Ce qui le pousse à toujours en vouloir plus, et à ne pas se démotiver. Littéralement, nous l’aidons ainsi à être « capable » d’apprendre la musique)


… La démarche ludique dans l’utilisation du matériel, qui est essentielle pour que l’enfant reste dans le plaisir d’apprendre.

(Et qui nous permet d’éviter que ça soit pénible pour lui comme pour vous, ce qui est le premier facteur d’arrêt des cours de musique.)


… Comment donne envie aux enfants de se mettre à la musique en organisant une étagère musicale attrayante, qui met la musique en valeur.

(Et je vous montre comment l’adapter en fonction de l’âge, de la place que vous avez et de l’intérêt des enfants, pour qu’elle titille leur curiosité)


… Des petites activités à quasiment zéro budget, parfois très connues mais pas forcément bien exploitées, et qui permettent (en fonction du niveau de l’utilisation) à des enfants de 1 an comme de 8 ans de plonger encore un peu plus dans les expériences sonores, et se familiariser de façon très ludique avec les sons, les notes, le rythme et le tempo.

(Au-delà de vous coûter quasiment rien, le côté très ludique de ces activités attire les enfants comme des mouches)


… Le matériel des clochettes musicales Montessori, les 9 étapes d’utilisation et de présentation, pour apprendre les notes, la gamme, la clé de sol, le dièze et le bémol, l’écriture et la lecture de la musique.

(Et mon bon plan pour obtenir d’excellentes clochettes à un prix raisonnable)


… Les activités sur le rythme et le tempo et tous les PDF des exercices à imprimer chez vous pour amener l’enfant de manière très progressive à lire et écrire des partitions rythmiques grâce à une technique qui va lui permettre de manipuler le rythme, ce qui est complètement à l’opposé des méthodes de solfège traditionnel)

(Et les corrigés pour vous, si vous n’êtes pas à l’aise)


… 2 matériels Montessori indispensables pour développer la culture musicale de l’enfant et leurs présentations.

(Je vous fournis une trentaine de pages de matériel à imprimer pour réaliser votre coin musical)



Cette méthode, je l’ai rassemblée dans un programme en ligne qui s’appelle « Eveil musical Montessori ».



Il va vous permettre d’éveiller vos enfants à la musique simplement, même si vous n’avez jamais fait de solfège de votre vie, puisque je vous transmets toutes les notions à savoir pour accompagner les enfants…


… et qu’au final, comme pour tout le reste, Maria Montessori rend les apprentissages… faciles… et évidents.


Comme elle l’a fait pour la lecture et l’écriture ou les mathématiques.


Cette « évidence » que j’ai personnellement très fort ressentie pour les maths…


… Je l’ai aussi eue pour la musique.


Avec une question : mais pourquoi n’ai-je pas appris comme ça ?


Et pourquoi, aujourd’hui, tous les enfants n’apprennent pas comme ça ?

Par contre, c’est comme toute la pédagogie Montessori… si elle fonctionne pour tous les enfants, elle n’est pas faite pour tous les adultes !!!



La démarche que je vous propose, ce n’est pas du prémâché.


Même si vous retrouvez des planches de matériel à imprimer… cela demande quand même de faire l’effort de s’y mettre.


Ce n’est pas compliqué en soit, puisque je vous montre tout pas à pas.


Mais cela demande un minimum de réflexion, de remise en question et d’envie d’apprendre.


Pour autant, comme je vous donne la démarche étape par étape, avec, en prime, une fiche récapitulative des activités et de la progression des unes par rapport aux autres, en quelques heures vous aurez toutes les informations pour créer une étagère musicale qui éveille vos enfants à la musique.



Autre point important : le programme ne va pas faire de vos enfants les nouveaux Mozart.


Vous l’avez compris, ce n’est pas du tout le but.


Si c’est ce que vous cherchez, inscrivez vos enfants au conservatoire.


Mon but, c’est de vous donner les clés pour que vos enfants aiment la musique.


(La fameuse différence entre savoir lire et aimer lire… mais au final, qui lira mieux ? Celui qui aimera ça, n’est-ce pas ?)



Et s’ils accrochent vraiment ? Veulent y aller à fond ? Et sont prêts, grâce à tout ce que vous aurez mis en place avec le programme, à faire les efforts nécessaires pour atteindre de hauts niveaux ?


A ce moment-là vous pourrez les inscrire au conservatoire si ça les chante.


Montessori n’a pas pour vocation de faire des enfants des singes savants, donc je le répète, vous ne trouverez pas ça dans le programme.



Et si vous n’avez pas un gros budget pour mettre en place tout ça ? Rappelez-vous que j’ai d’abord développé cette méthode pour des éducateurs et des enseignants… qui payaient tout de leur poche et n’avaient donc pas forcément des mille et des cents à investir.


Tout est faisable, quand on a les bonnes infos ET qu’on y met du sien.



Dès la fin du programme ?


Vous allez avoir toutes les clés pour installer une étagère musicale, la structurer en différentes catégories d’activités et d’installer les bonnes activités en fonction de l’âge de vos enfants.


Quelques minutes après l’installation de tout ça, vous allez constater l’engouement de vos enfants.


Et quelques semaines plus tard, les premiers apprentissages arriver.


Au final, cela va même vous revenir moins cher et vous prendre moins de temps qu’une école de musique.


Je vous retrouve ici, pour commencer l’aventure :



En résumé, "Eveil Musical Montessori", c'est:

    • Une formation en ligne qui va vous expliquer comment transmettre le goût de la musique et éveiller votre enfant à la musique sans devoir passer par la pénible case solfège. 
    • Un programme contenant de nombreux matériels Montessori à télécharger et imprimer chez vous. 
    • Une formation au tarif de 179 euros, payables par Paypal (accès immédiat) ou par virement bancaire (accès dès réception du paiement).
    • Un accès à vie, sans limitation de visionnage
    • Une garantie "satisfait ou remboursé" durant 7 jours.  

    Résumé de la commande

    Eveil musical Montessori

    Eveillez vos enfants à la musique grâce à une méthode qui rend l’apprentissage du solfège tel qu’il est enseigné en école de musique totalement has been et inutile !

    179 €

    Total HT 179 €
    TVA (0%) 0 €
    Total 179 €

    Coordonnées

    Moyen de paiement

    Etape 2/3 : choisissez votre moyen de paiement.