Comment vous pouvez stimuler la créativité des enfants avec une méthode inspirée de la pédagogie Montessori 

Passez de la simple activité de bricolage qu'on voit partout à une méthode stimulant réellement la créativité des enfants... même si vous n'avez aucune compétence artistique !



La boîte à bijoux recouverte de papier de soie, le porte-clé en pâte fimo, la carte bricolée avec du carton ondulé...


Les coloriages dans des cahiers achetés tout prêts. 


Le hérisson en boulettes de papier marron en automne, le pingouin en peinture grise en hiver... 



ASSEZ! 



On les voit partout. 


Et parfois même affichés en rang d'oignons dans les couloirs des crèches et des écoles. 


STOP aux bricolages!!!

Même si les enfants ont le choix entre rouge et bleu, ou entre coller du papier de soie ou peindre la boîte en carton qui sera offerte à Noël.


Pourquoi? 



Un bricolage ne développera jamais la créativité d'un enfant. 



Parce qu’un bricolage, c’est suivre l’idée et le projet de quelqu’un d’autre.

Et ça, ça n’a jamais rendu personne créatif.


Exemple : la fameuse boîte à bijoux pour la fête des mères.

Même si l’enfant a le choix de la boîte, des couleurs, de mettre des paillettes ou pas, de coller du papier de soie ou de la peindre…

Le but reste de faire… une boîte à bijoux.


En fait ?


Ce n'est pas l'activité en tant que telle qui est anti-créative. 


Ce n’est pas le fait de faire une boîte à bijoux qui pose problème ou qui est une « mauvaise » idée.


C'est la manière de la présenter, d’abord.


Sous forme de produit à réaliser, donc.  

De production à « rendre ».


Et si vous avez

… besoin que l’enfant produise quelque chose de "joli" (avec la tendance de repasser derrière) ou des attentes quelconques sur ce qu’est en train de faire l’enfant (Un arbre ce n’est pas bleu)... 


… alors vous aussi, vous risquez de rendre l’activité anti-créative au possible.



Tout commence donc avec vous:



Que vous soyez parent ou pro de l'éducation, à vous de savoir si souhaitez que l'enfant produise de "jolies" choses... 


Ou si vous souhaitez qu'il développe sa créativité. 


Qu'il exprime dans son propre langage créatif les nécessités intérieures qui l'animent. 


Qu'il trouve un langage pour extérioriser ses pensées, ses émotions, ses ressentis... 


Qu'il développe sa capacité de résolution de problème... pour mieux apprendre, se concentrer et travailler... 


Qu'il augmente sa flexibilité cognitive... et donc sa capacité d'adaptation, mais aussi sa créativité. 


Qu'il grandisse en étant quelqu'un de dynamique et ouvert.

Pas quelqu'un qui fait les choses "parce qu'on a toujours fait comme ça". 



C'est une question d'objectif quoi. 



Parce qu'être créatif, c'est pas juste une histoire de dessin ou de peinture. 

C'est être en mesure de trouver une solution inédite à un problème que l'on se posait. 

C'est imaginer de nouvelles choses, qui n'existent pas encore. 


Walt Disney était un grand créatif. 

Mais Mark Zuckerberg, Cristiano Ronaldo, Albert Einstein ou Paul Bocuse... aussi. 

Si, si. 

Mais c'est sûr que si vous demandez à Mark de faire de la pâtisserie, à Albert de faire du foot ou à Bocuse de créer un nouvel outil informatique...

On serait pas rendus. 

Ce n'est pas qu'une question de compétence ou de talent. 

C'est aussi une question de créativité. 

D'ailleurs, Einstein a dit un truc vraiment futé sur le sujet. 

Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide. 

Pour la créativité c'est pareil. 

Chacun est créatif. 

Nous le sommes tous. 

Mais nous le sommes tous... chacun à notre manière. 

Vous n'aimez pas dessiner? 

Peut-être que votre enfant ou vos élèves non plus. 

Alors, est-ce que ça en fait des non créatifs? 

Bien sûr que non. 

Mais si on continue de stimuler la créativité de tous les enfants de la même façon...

Si on continue les sempiternels bricolages...

On va juste continuer à perpétrer cette fausse croyance qu'il y a des gens créatifs et d'autres non. 

On va en laisser sur le côté. 





Et là, c'est le deuxième point à comprendre si vous voulez stimuler la créativité des enfants:




Favoriser la créativité des enfants passe par le fait d'individualiser les pratiques. 

Et ça, ça va se faire à deux niveaux. 


1e niveau: proposer des activités uniques, avec un matériel riche dans lequel chaque enfant ira piocher en fonction de ses intérêts, de sa créativité et de son envie du moment. 

Et en instaurant une étagère créative, qui va évoluer en fonction du développement des enfants. 

Mais attention !


Parce qu'il y a une erreur que beaucoup font, lorsqu'ils ont compris que les bricolages c'était vraiment le truc à éviter. 


C'est de mettre à disposition crayons, feutres, pastels, pinceaux, gouache liquide, fusain, ciseaux, papiers... "comme ça"... dans une étagère. 


Ce qu'il se passe? 


Un carnage, la plupart du temps. 


Tout va être sorti, mélangé, sali, rangé n'importe comment...


En quelques heures, votre étagère va ressembler à un champ de bataille...


Et c'est normal. 


Tout simplement parce que ça manque de structure. 


Et quand ça manque de structure... c'est le bazar. 


Impossible de développer sa créativité sans un minimum de structure. 


Parce que pour être créatif, il faut oser. 


Pour oser, il faut se sentir en sécurité pour le faire. 


Et quand c'est le bazar... l'enfant ne peut pas se sentir en sécurité. 


Ce qu'il va donc se passer? C'est que le bazar qui règne dans votre étagère va se projeter sur le comportement des enfants. 


Le carnage, donc. 


Il existe une pédagogie qui offre une expérience structurante aux enfants. 


Certains disent même qu'elle est rigide. Ce qui n'est pas vrai. 

(Mais c'est un autre sujet)


Cette pédagogie propose du matériel à disposition, certes, mais organisé selon une méthode bien particulière. 


De quelle pédagogie parle-t-on? 



De la pédagogie Montessori. 



Tant que je mettais dans ma classe du matériel à disposition "comme ça", je faisais face à une cohue qui me stressait. 


Mais je ne voulais pas contraindre les enfants à bricoler à des moments particuliers, que je décidais, ou avec du matériel que je choisissais, moi. 


Du coup? 

J'ai utilisé un outil de la pédagogie Montessori pour créer mon étagère créative.


Cet outil est assez simple, en réalité. 


Quand on le connaît et qu'on le maîtrise bien, il est une réelle aide pour "poser" un environnement, amener les enfants à explorer librement, mais dans la concentration et le calme. 


Quand j'ai mis cet outil en place?  


Le changement a été radical: les enfants se sont posés, ont utilisé le matériel de façon constructive et concentrée... mais sans que ça n'impacte ou n'entrave leur liberté de créer, leur imagination, leur folie, leur voix créative... 



Parce que je respectais le 2e niveau: faire en sorte qu'il y en ait pour tout le monde. 


Chacun peut donc expérimenter en fonction de sa sensibilité. 


S'exprimer en fonction de son langage.


Ce qui provoque, forcément, l'adhésion de tous. 

(Même ceux qui ne sont pas bricolages, justement)


A condition que l'on sache comment détecter le "langage" de l'enfant. 






A un moment donné? 



J'ai senti que ce système, si nécessaire au début... commençait à les limiter. 



Est-ce que cela voulait dire que ma méthode n'était pas bonne? 


Non, cela m'a juste rappelé un point important de la pédagogie Montessori.


S'adapter à l'enfant.

Faire évoluer son environnement.

Avancer à son rythme. 



Du coup? 



J'ai "ouvert", "lâché" du lest.


Il m'a fallu du temps pour trouver le juste tempo.  


Trop d'un coup? C'est le bazar. 

Pas assez? On limite l'enfant. 



Pour me guider, je me suis inspirée d'une autre pédagogie alternative à laquelle je me suis formée entre temps. 


L'approche Reggio. 


Cette pédagogie, infiniment créative et italienne également, était LA solution à ce moment précis de l'évolution des enfants. 


En m'inspirant de l'atelier Reggio? 


Et surtout en réglant le passage de l'un à l'autre, délicatement et avec attention tout en gardant en tête ce que je devais faire pour que tout le monde se sente concerné et investi? 



Leur créativité a flambé. 


Et avec leur créativité, pleins d'autres choses... 


Parce que la créativité, ce n'est pas seulement faire un joli dessin. 


Imaginez qu'une créativité libérée puisse produire chez l'enfant... 


... Plus de bien-être

(Parce qu'il a découvert sa voie créative, et donc sa voix pour s'exprimer sur ce qu'il aime, n'aime pas, pense, ressent...)


... Plus de concentration 

(Parce que l'enfant est en mesure de se poser sur un projet, qu'il a choisi et qui lui correspond)


... Plus de facilités d'apprentissage

(Parce qu'il est plus zen, mais aussi parce que la créativité est nécessaire pour trouver la solution à un problème mathématique, répondre à une question, mémoriser...)



Comment faire? 


Sur quel principe de la pédagogie Montessori vous pouvez vous baser pour lancer votre étagère créative ? 

(Et la méthode pour la structurer de façon à ce que les enfants en aient une utilisation constructive, sans limiter leur créativité)


Comment faire pour que chaque enfant s'y retrouve, même ceux qui n'aiment pas bricoler, et découvre sa voix créative? 


Comment faire évoluer cette étagère progressivement, sans que ça ne soit le bazar, pour éviter de limiter leur créativté, en vous inspirant de l'approche Reggio? 


Comment remplacer définitivement les bricolages et booster la créativité des enfants pour qu'ils puissent non seulement aimer ça, mais aussi bénéficier de tous les avantages que cela apporte? 



C'est justement ce que je vous partage dans ma formation "Art et Montessori: installer une étagère créative". 



En grande passionnée d'art et de pédagogie Montessori, j'ai mis plusieurs années à mettre au point une méthode qui me permettait d'obtenir ces résultats. 



Attention! Le but n'est pas de fabriquer des Picasso en puissance. 

Cette formation n'est donc PAS POUR VOUS, si 

  • Vous cherchez une méthode élitiste qui prépare les enfants à entrer aux Beaux Arts
  • Vous n'êtes pas prêt à remettre en question vos pratiques et à revisiter votre classe / environnement


Mais si votre objectif principal est d'aider l'enfant à développer son potentiel créatif ET que vous êtes prête à vous remettre en question?


Alors ce que vous allez découvrir va littéralement booster vos activités manuelles... 


La méthode étape par étape que je vous y dévoile vont être autant de pierres qui forment un chemin logique d'apprentissage et de libération de la créativité. 


La formation "Art et Montessori, installer une étagère créative" vous explique pas à pas


... Ce que vous devez savoir sur la créativité pour découvrir le langage d'expression de chaque enfant

(Et quelles activités proposer pour que tout le monde s'y retrouve)


... La technique issue de la pédagogie Montessori pour structurer les activités et faire en sorte que le lancement de votre étagère créative se fasse dans la tranquilité.

(Et surtout que cet ordre supporte le déploiement de la créativité des enfants, parce qu'il va les rassurer et les sécuriser en leur donnant des points de repères clairs et évidents). 


... Les points d'observation à repérer pour savoir quand faire évoluer votre étagère vers plus de souplesse

(Et surtout ne pas freiner la créativité des enfants avec une étagère qui ne répond plus à leur stade de développement)


... Comment vous inspirer des "arts corner" de l'approche Reggio pour proposer un coin artistique redoutablement engageant. 


Mais aussi...


... Comment développer la culture générale artistique des enfants grâce à des outils Montessori 


... Comment proposer une bibliothèque artistique pertinente et créer des animations pédagogiques passionnantes autour de ces livres



BONUS OFFERT:


... des dossiers à imprimer chez vous pour vous lancer de suite!

  • 15 nomenclatures d'art Montessori  (comprenant 1 nomenclature sur l'art en général, 1 nomenclature sur la sculpture et 13 nomenclatures sur les principaux courants picturaux)
  • 10 cadres à images Montessori 
  • Des jeux et leur progression, basés sur l'Art et inspirés de la pédagogie Montessori (Chercher l'intrus, L'oeuvre et son détail, Classement oeuvre/peintre...)


... et comme c'est une formation évolutive, en plus, j'ai ajouté: 

  • Le support du cours sur la technique d'inspiration Montessori
  • Mes livres préférés sur l'art, classés en catégories d'âge de 0 à 12 ans
  • Une section "questions-réponses", où je réponds en audio à toutes vos questions et les mets sur la formation pour que vous puissiez aller encore plus loin
  • Une vidéo qui va vous aider à remplacer la table à dessin Montessori, qui est un matériel anti-créatif, pour étoffer votre étagère ou la remplacer carrément si vous n'avez pas beaucoup de place!


En résumé, la formation "Art et Montessori, installer une étagère créative", c'est:

    • Une formation en ligne dans laquelle je vous accompagne pour que vous puissiez créer une étagère créative engageante et évolutive, afin de favoriser la créativité des enfants
    • Une formation en ligne au tarif de 379 euros, payables en une ou plusieurs fois par Paypal (accès immédiat) ou par virement bancaire (accès dès réception du paiement)
    • Une formation accessible en ligne à vie, sans limitation de visionnage.
    • Une garantie "satisfait ou remboursé" durant 7 jours



    Ce qu'en pensent nos stagiaires:


    Je suis enseignante et au bout de 20 ans de pratique, je sentais que je tournais en rond au niveau des activités artistiques. 

    J'ai cherché comment remplacer les bricolages que je faisais faire tous les ans, et qui ne "cadraient" plus dans ma pratique de classe (parce que je mets en place la pédagogie Montessori, avec les moyens du bord). 

    J'ai trouvé la formation de Victoria, et franchement je ne regrette pas. J'ai révolutionné ma classe, et les enfants adhèrent à l'étagère créative, et ils adorent! J'ai été étonnée de voir des enfants qui détestaient les bricolages, peindre et créer pendant de longs moments. Je ne reviendrais en arrière pour rien au monde!


    Alexandre Huffenus

    Nathalie, Institutrice en maternelle

    J'ai toujours détesté les activités artistiques à l'école, les bricolages etc... Les cours d'arts plastiques étaient une torture pour moi! 

    Je n'ai pas d'enfants encore, mais je suis éducatrice. Dans mon travail, on me demande de faire des activités artistiques. Et comme je n'aime pas ça, j'avais tendance à avoir du mal à me renouveler. Je faisais toujours la même chose, et je n'y prenais aucun plaisir.

    J'ai fait cette formation pour moi. Je ne me considérais pas comme quelqu'un de créatif. Et je sentais que ça me bloquait dans ma vie professionnelle. 

    Je recommande vraiment la formation de Victoria, qui est ultra puissante et source de transformation... surtout si, comme moi, vous n'êtes pas à l'aise avec le sujet. 


    Alexandre Huffenus

    Jenifer, éducatrice de jeunes enfants

    Je suis maman et passionnée d'art. Je proposais déjà pas mal de choses à mes enfants, mais je sentais que je manquais de méthode, de structure... de quelque chose pour que mes enfants bénéficient au mieux de ce que je voulais leur transmettre.

    La formation de Victoria m'a complètement transportée, et j'ai appliqué immédiatement ses conseils. Les résultats ont été immédiats, et mes enfants se sont enfin passionnés par ce que je leur propose! 


    Alexandre Huffenus

    Elise, graphiste

    Résumé de la commande

    Art et Montessori, installer une étagère créative

    Comment favoriser la créativité des enfants? 

    Comment s'inspirer de la pédagogie Montessori pour proposer une expérience structurée et structurante? 

    Comment installer une étagère créative et la faire évoluer en fonction des besoins des enfants? 

    Comment développer la culture générale artistique des enfants? 

    379 €

    Dessin d'enfant, comment réagir positivement?

    Pourquoi ne pas juger ou commenter la trace de l'enfant (et le lien avec l'autonomie de l'enfant)

    Pourquoi ne pas décrire non plus le dessin de l'enfant (et le lien avec le développement naturel du dessin de l'enfant)

    Pourquoi éviter d'afficher les productions des enfants (sauf s'ils le souhaitent...) (et le lien avec le développement de la comparaison et de la compétition... et donc de la confiance en soi de l'enfant)

    Comment alors réagir positivement, pour favoriser la créativité, l'autonomie et la confiance en soi de l'enfant?

    Total 379 €

    Coordonnées