Vos enfants se disputent, se chamaillent, se cherchent sans arrêt? 


Découvrez comment les aider à sortir de la bagarre permanente et dire enfin

STOP aux conflits

pour retrouver la paix à la maison ou en classe...


Grâce à des techniques de médiation popularisées par l'un  des psychologues les plus influents du 20e siècle, et reprises depuis par rien de moins que l'ONU pour résoudre les conflits internationaux!

Si vos enfants se cherchent, se chamaillent, se disputent, se bagarrent...

(Et que même si ça part souvent d'un rien, ça peut prendre des proportions folles)



Si vous passez votre temps à faire la police, les pompiers et l'infirmière...

(Et que non seulement ça vous agace mais qu'en plus ça ne sert pas à grand chose vu que ça repart de plus belle peu de temps après...)


Pour un jouet "volé". 

Une place dans le canapé. 

Pour savoir qui va appuyer sur le bouton de l'ascenseur. 

Ou qui choisit le programme à la télé. 

Une draisienne abîmée, 

Un quota de jeux vidéos pas respecté...


Et si vous aimeriez que vos enfants arrêtent de se chamailler tout le temps, pour un rien, et qu'ils puissent gérer ça entre eux sans que ça ne fasse une affaire d'état à chaque fois? 



Alors lisez la suite. 



Vous allez découvrir le meilleur antidote aux conflits utilisé aujourd'hui dans le monde par les médiateurs professionnels. 


Antidote que j'ai modélisé, disséqué et expliqué en détail pour vous dans la formation STOP Conflits!







Les conflits, c'est inhérent à la vie en société. 


Mais quand c'est tout le temps, imprévisible et explosif, ça finit par paralyser la vie de famille ou la vie en classe. 


Parce que ça prend toute la place. 


Du coup vous avez certainement déjà essayé pas mal de choses: 


Chacun son jeu, dans son coin. 

Hé, mais c'est à moi! Arrêteuuuuuh!

Mamaaaaaaaaaan, il m'embête!!!



20 minutes de console chacun. 

Et avec le timer. 

Mais le timer retentit et Martin n'a pas fini sa partie. 

C'est pas juste! Encore 5 minutes s'il te plééééééééééééééééé. 

Mais voilà Thibaut qui rapplique: c'est à moi maintenant, c'est pas juste, on avait dit 20 minutes. 



Répartir les tâches

J'ai déjà fait la vaisselle hier, j'en ai marre, c'est toujours moi qui doit la faire et lui il ne fait jamais rien!!! 




Mais vous finissez toujours de la même manière:

faire le gendarme pour les séparer, régler le problème et passer à autre chose. 


Sauf qu'en fait, ils ne passent pas vraiment à autre chose. 


Parce que même si sur le moment les choses se règlent. 


Même s'ils arrêtent. 


C'est pour recommencer de plus belle. 

Et peut-être même en pire... 5 minutes après. 



C'est normal que ça n'aille pas mieux dans ces conditions.



Parce que faire le gendarme... c'est exactement... l'inverse de ce qu'il faudrait faire. 


Imaginez que deux pays soient en guerre.

Qu'un médiateur soit convoqué pour essayer de rétablir la communication, signer un traité de paix et éviter que ça ne parte complètement en cacahouète. 

Et là, le type... prend parti pour l'un des deux. Même en toute bonne foi. Même si d'extérieur on pourrait comprendre.  


Vous voyez le problème? 


Vous croyez vraiment que la bombe peut être désamorcée dans ces conditions???


Que ça ne va pas péter encore plus fort au contraire? 

 


Faire le gendarme avec vos enfants, c'est la même chose. 


Parce qu'irrémédiablement, vous allez donner raison à l'un et tort à l'autre. 



Oui, mais je ne peux pas laisser faire! 


Je l'entends d'ici, cette phrase. 


Et en même temps, il n'a pas été gentil avec son frère/sa soeur/son copain/le chien... il faut bien faire quelque chose!


Bien sûr, qu'il faut faire quelque chose!



Arrêter de faire le gendarme, ça ne veut pas dire non plus ne rien faire. 


Au contraire, c'est même une très mauvaise idée, de ne rien faire...


... Parce que celui qui va avoir le dessus pourrait développer un sentiment de toute puissance, et tomber dans le harcèlement...


... Parce que celui qui n'a pas le dessus pourrait se sentir en profonde insécurité, perdre totale confiance en l'adulte, et développer une posture de victime. 


Mais faire le gendarme, c'est une solution à court terme. 


A la place? 


Dans le module 2 de "STOP Conflits!", je vous montre une série de techniques et de réflexions capitales pour remplacer le gendarme par une attitude beaucoup plus efficace...


Ce module à lui tout seul pourrait vous aider à régler bien des conflits de manière définitive! 


Voire même éviter carrément d'en produire un paquet. 


Mais pour être honnête, il demande un peu d'humilité. 


C'est pourquoi cette formation n'est pas conçue pour les chasseurs de pilules magiques.


Mais si vous jouez le jeu, vous allez y découvrir: 


... Comment transformer une dispute en une chance de transmettre aux enfants les bons réflexes pour s'exprimer, s'écouter, s'affirmer et se brancher en mode solution... sans se hurler dessus. 

(Et ça, ça commence par voir le conflit sous un angle particulier, qui va vous permettre de rester zen beaucoup plus facilement et donc trouver l'attitude la plus efficace et pédagogique pour sortir du conflit... durablement)


... Une méthode contre intuitive pour faire en sorte que les enfants ne prennent pas l'habitude que vous règliez tout le temps les conflits pour eux (et donc s'habituent à vous solliciter et ne plus faire d'efforts) sans pour autant les laisser seuls avec leur problème (au risque que l'un des enfant passe à l'acte et que ça finisse mal). 

(J'ai découvert cette méthode en travaillant dans une école Montessori, et ça va potentiellement plus vous aider à stopper les conflits à la racine que n'importe quel jeu ou discussion). 


... Un exercice simple mais radical, qui va littéralement vous empêcher de faire le gendarme malgré vous et lutter contre vos mauvaises habitudes. 

(ça pique un peu au début, mais grâce à cet exercice, vous ne sautez pas dans le vide sans filet, ce qui va vous permettre de maintenir plus facilement la position d'un médiateur professionnel... qui lui ne commettrait jamais cette erreur que quasi 100% des adultes commettent quand deux enfants se disputent).


... Un guide en trois étapes pour savoir quand exactement il est utile d'intervenir, pour éviter que ça ne devienne une habitude et que les enfants se reposent littéralement sur vous, vous sollicitent tout le temps et prennent le pli d'attendre que vous régliez tous les problèmes (et au passage, "caftent" les autres). 

(Vous savez, le: "mamaaaaaan, il m'a dit çaaaaa" ou "Madaaaaaaaaaaaaaame, il a pris mon taille-crayons sans me demander!!!)


... Une technique de médiation professionnelle pour agir concrètement sans prendre parti.

(On n'est donc clairement pas dans le laisser faire, mais dans une action qui va vous aider à résoudre le conflit sans vous prendre la tête à démêler le vrai du faux pendant des plombes au risque, à un moment donné, de bâcler le boulot et de laisser tomber ou de punir... ce qui revient au même finalement point de vue résultat)


... Une stratégie importante qui va vous permettre de commencer tout doucement à faire en sorte que les enfants étant en conflit ne viennent plus vous voir en permanence en mode "au feu les pompiers, y a la maison qui brûle". 

Tiens, en parlant de pompiers, justement.

(Après le gendarme...)

Eteindre le feu... faire en sorte que les enfant arrêtent de se chamailler en permanence, c'est possible? 


Après tout, ce sont des enfants...


On pourrait croire que ça fait partie de la vie de famille ou de la vie en collectivité, 


Que c'est inévitable. 


Qu'il n'y a qu'à attendre que ça passe. 



Bien sûr que les conflits sont "normaux", inhérents au contact des autres. 


Pour autant, être en conflit, ça ne veut pas dire se hurler dessus. 


On peut ne pas être d'accord sans que ça se transforme en 3e Guerre Mondiale! 


Sauf que ça, ça s'apprend. 


Et que ça s'accompagne. 


Par exemple, avec un outil que j'ai découvert dans une école Montessori lors de mes stages, et qui est un réel facilitateur de résolution de conflits... 


... Parce que ça ritualise le temps et l'espace durant lequel vous allez aider les enfants à résoudre le conflit. 

(Et donc vous allez pouvoir poser des règles qui vont plus facilement être comprises, acceptées et retenues... parce qu'elles sont associées à un lieu, même tout petit)


... Ce rituel sécurise donc les enfants, qui sont plus open à écouter, entendre, se poser...


... Cette écoute mutuelle qui va en découdre va permettre aux enfants de se brancher en mode solution... ce qui veut dire que vous n'aurez quasiment plus rien à faire à part veiller au respect des règles de l'échange.


Tout ça est possible à certaines conditions, qui sont au programme du Module 3 de STOP Conflits!: 


... Une habitude toute simple, très abordable et qui ne coûte rien... héritée de mes cours de méditation et qui met littéralement les enfants en condition pour aborder le conflit de manière constructive. 

(Et c'est tout à fait légal, je vous rassure)


... Deux astuces inspirées des cercles philo pour cadrer la parole et faire que les enfants s'écoutent réellement, sans relancer le conflit. 


... La liste du matériel à avoir, pour que les enfants puissent gérer leur stress et leur émotion sans que ça déborde, condition essentielle pour sortir du conflit.

(Cette liste, je vous la donne et je vous l'explique en détail pour que vous puissiez amorcer le processus de médiation sans avoir l'impression de devoir séparer deux chats qui se battent, ou faire parler deux moines ayant fait vœu de silence)


... La façon de vous positionner et d'animer le lieu, de façon à la fois solide, structurante et rassurante... mais pas en gendarme pour éviter qu'ils associent ce lieu à la punition. 

(Le secret? Il faut que les enfants aient envie d'y aller, à cet aménagement.

Mon objectif? Qu'ils vous appellent pour y aller en cas de conflits... voire qu'ils finissent par y aller... tout seuls!!!)



Tout ça? 

C'est exactement ce qui va rendre les enfants à même de rentrer dans l'échange qui va les aider à sortir du conflit.


Clairement? 


Sans tout ce boulot fait jusque ici? 


Ils ne pourront pas sortir en mode gagnant-gagnant. 


La conséquence: au prochain tour, c'est reparti!


Non pas que la méthode ne soit pas bonne. Mais parce que dans la vie, il n'y a pas de miracle. 


Et que les baguettes magiques, ça n'existe pas plus pour calmer un enfant que pour maigrir. 


Par contre? 


Si vous jouez les jeu des trois premiers modules, vous allez pouvoir enfin vous lancer dans une méthode assez révolutionnaire. Que les plus grands médiateurs utilisent pour aider les gens à sortir d'un conflit. 


Cette méthode? 


Elle va vous aider à 


  • faire baisser la tension, amener les enfants à s'écouter et vous écouter.
  • encadrer les enfants de manière à ce qu'ils se sentent suffisamment en sécurité pour parler, mais aussi qu'ils sortent de leur posture agressive. 
  • aider les enfants à trouver une issue au conflit, et une solution qu'ils sont capables d'appliquer et de respecter. 
  • faire en sorte que chacun soit ok à la fin de la discussion. 
  • éviter que le conflit ne reflambe dans les minutes ou les heures qui suivent, avec des aggravations dues à la frustration, la colère, la rancœur et le ressentiment qu'une position de gendarme amène inévitablement.


Pour l'appliquer, il va vous falloir: 


... Transformer le manque d'envie, de volonté et de coopération bien compréhensibles des enfants qui se demandent peut-être à quelle sauce ils vont être mangés ou combien de temps ça va durer... 

(Et comment, par le fait, les rendre acteurs de l'échange pour que ça se passe mieux, que ça aille plus vite et que tout le monde y trouve son compte)


... Poser un cadre clair, ferme et bienveillant pour que chacun se sente libre de parler et de s'exprimer, dans sa vérité, son ressenti, son besoin... pour rétablir la communication... et que les choses repartent. 


... S'assurer que le problème est réellement résolu, et ne pas se contenter d'un "oui, oui" pas franchement convaincu. Pour ça, il existe une technique de médiation qui va vous guider pour éviter de vous "faire avoir" (involontairement ou volontairement) par l'enfant. 


... Maîtriser une technique de communication essentielle pour s'assurer qu'on avance bien sur le chemin de la réconciliation, sans risquer de prendre une mauvaise voie ou de laisser un enfant avec un énorme sentiment de frustration. 


... Amener les enfants à réparer, trouver une solution ou une issue à leur problème.

Et surtout, faire en sorte que cette solution soit efficace (je ne vous parle pas ici de faire demander pardon aux enfants... ça? C'est le truc le plus inutile du monde... parce que le pardon n'aura absolument aucune valeur, et donc aucun impact!!! Du coup? Belote et rebelote 5 minutes après....)

Il va donc falloir vous y prendre autrement... grâce à une stratégie assez contre intuitive, mais très efficace pour qu'ils soient les premiers surpris de respecter leurs engagements non pas parce qu'ils doivent mais parce qu'ils en ont envie.


... Vérifier que tout est ok, grâce à une technique de communication non verbale imparable, qui va vous permettre de décoder ce que pense un enfant rien qu'en le regardant attentivement (genre Profiler ou Mentalist, vous voyez?)



Tout ceci? C'est justement le programme du Module 4 de la formation STOP Conflits!

Imaginez que les enfants... 


... puissent passer du temps ensemble sans que ça finisse en cris systématiquement...


... ne se disputent plus pour des "broutilles", et trouvent leur solution par eux-mêmes sans que vous n'ayez besoin d'intervenir en permanence...


... trouvent des compromis pour que la vie ensemble coule à nouveau et retrouve son harmonie...


... aiment passer du temps ensemble, jouer ensemble, rire ensemble...


... expriment leur désaccord sans forcément hurler ou se taper dessus...


C'était mon objectif pour vous en créant la formation STOP Conflits!...


Pour que...


Dès la semaine prochaine, vous soyez capable d'adopter la bonne attitude pour amener les enfants à sortir du conflit en mode "gagnant-gagnant", sans frustration et sans jouer au gendarme. 


Et dès le mois prochain, avec un peu d'entrainement, vous ayez les réflexes pour ne plus devoir subir les cris et les conflits des enfants et que vous soyez en mesure d'appliquer toutes les stratégies nécessaires pour garder une ambiance calme et sereine, sans enfants qui se chamaillent tout le temps. 


Pour tout ça? Retrouvez-moi juste en dessous:

En résumé, la formation "STOP Conflits", c'est:

    • Une formation en ligne qui va vous expliquer comment faire cesser les conflits permanents entre les enfants.
    • Une formation au tarif de 179 euros, payables par Paypal (accès immédiat) ou par virement bancaire (accès dès réception du paiement).
    • Un accès à vie, sans limitation de visionnage
    • Une garantie "satisfait ou remboursé" durant 7 jours.  

    Résumé de la commande

    STOP Conflits

    Comment aider les enfants à sortir du conflit permanent

    179 €

    Total 179 €

    Coordonnées

    Moyen de paiement