Apaisez et prévenez les crises émotionnelles des enfants en 4 étapes faciles et rapides à mettre en place dans votre quotidien!

100% des enfants font des crises émotionnelles… des « caprices ».


100% des parents ou des professionnels se retrouveront donc au moins une fois dans une situation de ce genre :


  • Votre enfant veut un troisième morceau de chocolat ou un quatrième bonbon, vous refusez, la tempête se déchaîne


  • Votre grand appuie sur le bouton de l’ascenseur. Le petit voulait appuyer aussi.  Il hurle, pleure et tape son frère ou sa sœur, le mord, le griffe…


  • A table : il veut une banane, vous la lui épluchez. C’est la crise car il voulait le faire lui-même.


  • Il veut regarder un deuxième dessin animé, c’est non. Il hurle, se tape la tête par terre…


  • Au supermarché, il veut la voiture rouge ou le paquet de bonbon… et se roule par terre devant votre refus.


  • A la sortie de la crèche ou de l’école, dès qu’il vous voit il se transfigure et court partout, crie, saute, se roule par terre…


  • Il veut absolument LE jouet de son copain/frère, pas un autre identique, non, celui-là… vous lui expliquez qu’il faut patienter… il hurle et devient tout rouge



Avez-vous remarqué ?


C’est toujours le même scénario.



Etape 1 : l’enfant manifeste une envie.  



Etape 2 : vous dites non.



Etape 3 : il hurle, pleure, se roule par terre, tape des pieds, mord, griffe…



Et si vous « cédez » ?



Il arrête.



Preuve que c’est un caprice ?



Non.



Preuve que laisser tomber et acheter le paquet de bonbons, donner un deuxième dessin animé, proposer une autre banane… n’est pas la bonne issue.



Quoi faire alors dans ces situations ?



Attention, cette question ne s’adresse pas à tout le monde.



Elle s’adresse uniquement aux parents ou professionnels qui souhaitent réagir… positivement.



Sans crier.



Sans menacer.



Sans punir.



Sans s’énerver.


Même si ce n'est pas toujours facile. 


Même si vous n'y arrivez pas à chaque fois. 


Mais vous avez compris que tout ça n’aidera pas l’enfant à mieux vivre sa frustration, à apprendre à la canaliser et à l’accepter…



Réagir positivement, c’est réagir efficacement.



Pour le bien-être de l’enfant.



Mais aussi…



Pour qu’il y ait moins de crises.



Pour que ces crises soient moins fortes.



Pour qu’il devienne, progressivement, autonome dans la gestion de sa frustration.



Sans tomber non plus dans un laxisme qui ne serait pas au service de l’enfant.



Car, avez-vous déjà remarqué ?



Si vous cédez pour le paquet de bonbons à la caisse, votre enfant refera une crise pour aller sur le manège



C'est que son besoin est ailleurs. 



Et que notre rôle est grand. 



Surtout si on veut aider l’enfant, progressivement, à mieux vivre sa frustration.


A faire moins de crises.



A accepter le refus de l’adulte.



A intégrer les règles.

Si vous souhaitez apprendre à accompagner l’enfant durant ces moments de crise, sans vous énerver…



Et que vous avez besoin de résultats rapides... 



Pour



Profiter des repas en famille, sans crise et larme. 



Retrouver de l'harmonie dans votre relation à l'enfant, et du plaisir d'être avec lui. 



Sortir de l'épuisement nerveux dans lequel vous mettent ces crises permanentes. 



Anticiper les crises à des moments clés comme la sortie au supermarché, et ainsi ne plus craindre ce type de sorties. 





Je vous propose d’implémenter dans votre quotidien des techniques simples et efficaces.


Ces techniques sont applicables en 3h.


Pour des effets immédiats.


Et avec un peu de pratique (deux à trois crises), vous saurez parfaitement gérer ces moments-là tout en restant calme et zen.


Au bout d’un mois environ, vous verrez les crises de l'enfant diminuer en fréquence et en intensité.


Et vous retrouverez un quotidien agréable et harmonieux avec lui..


Pour arriver à ce résultat, le programme « Apaiser et prévenir les crises émotionnelles de l’enfant » vous offre un parcours en 4 étapes :


1. Décoder le comportement de l'enfant en fonction de ses manifestations, associer les bonnes idées à la crise qu'il est en train de vivre, rester calme et zen pour mieux gérer l'urgence. 


2. Adopter la bonne attitude durant la crise pour éviter l’erreur que commettent beaucoup d’adultes, et qui met de l’huile sur le feu. Cela vous permettra de diminuer le temps de la crise ainsi que son intensité, et de plus vite passer à autre chose. 


3. Poser les bons mots après la crise et adopter la meilleure attitude possible pour aider l’enfant à mieux vivre ses émotions progressivement, à les verbaliser et les exprimer autrement que par une crise. Progressivement, les crises diminueront en fréquence et en intensité. 


4. Avoir la boîte à outils qui vous permettra de prévenir la crise, pour éviter les crises « inutiles », diminuer encore la fréquence et l'intensité des crises, et retrouver ainsi une relation harmonieuse à l'enfant. 


En résumé, le programme "Apaiser et prévenir les crises émotionnelles de l'enfant", c'est: 

    • 4 vidéos dans lesquelles je vous accompagne pas à pas pour que vous retrouviez de l'harmonie dans la relation à votre enfant. 
    • Une formation en ligne au tarif de 179 euros, payables par Paypal (accès immédiat) ou par virement bancaire (accès dès réception du paiement). 
    • Une formation accessible en ligne  à vie, sans limitation de visionnage.
    • Une garantie "satisfait ou remboursé" durant 7 jours



    Ce qu'en pensent nos stagiaires:


    J'ai suivi la formation avec Victoria en 2018. J'étais une maman à bout parce que mon petit garçon faisait beaucoup de crises, tout le temps et pour "rien".  Je n'avais même plus envie de faire de sorties avec lui tellement j'angoissais que ça dégénère. 

    J'avais tout essayé: ignorer, parler, punir... je ne trouvais pas la bonne solution. 

    Victoria m'a aidé à comprendre d'où venait le comportement de mon enfant, et quelle part de responsabilité j'avais dans l'histoire. Et surtout, j'ai pu appliquer des conseils très pratiques, qui ont eu des effets immédiats. J'ai très vite été au point. 


    Alexandre Huffenus

    Vania, maman d'un petit garçon

    J'ai suivi cette formation avec Victoria pour des raisons professionnelles. Je suis éducatrice et je m'occupe d'un groupe d'enfants âgés de 18 mois à 3 ans. Les crises, il y en a tous les jours. A force, ça fatigue, et j'en perdais ma bienveillance. Je me sentais vraiment démunie. Je n'arrivais même plus à m'occuper correctement de certains enfants, ceux qui faisaient beaucoup de crises très virulentes. 

    La formation de Victoria m'a permis de prendre un temps pour souffler et prendre du recul sur la situation. J'ai compris certains comportements et surtout, j'ai pu immédiatement voir des changements lorsque j'ai appliqué ses conseils. 

    Il y a toujours des crises dans ma section, mais elles sont moins fortes, moins fréquentes, et les enfants vivent bien mieux certaines frustrations liées à la collectivité. 

    De mon côté, je suis apaisée, et j'ai retrouvé plaisir à venir travailler. 


    Alexandre Huffenus

    Jenifer, éducatrice en crèche

    Mon problème, c'était surtout le regard des autres quand ma fille faisait une crise. Au supermarché, au parc, à l'école... j'étais très gênée et j'aurais fait n'importe quoi pour que ça s'arrête. Du coup, je cédais tout le temps. Et avec le temps, les choses ont empiré. 

    Je me suis retrouvée dépassée et fatiguée. 

    J'ai contacté Victoria et suivi cette formation, ce qui m'a permis de me sentir outillée pour répondre à ceux qui font des réflexions ou qui me regardent en coin. J'ai pris confiance en moi et en mes capacités à gérer ces situations. 

    Bizarrement, mon enfant fait toujours des crises, mais moins en public. Et quand elles arrivent, je gère ça de manière beaucoup plus sereine et calme, ce qui fait que ça passe plus vite et qu'on retrouve rapidement notre équilibre. 


    Alexandre Huffenus

    Caroline, maman d'une petite fille

    Résumé de la commande

    Apaiser et prévenir les crises émotionnelles des enfants

    Quelle attitude adopter durant la crise pour éviter l’erreur que commettent beaucoup d’adultes, et qui met de l’huile sur le feu? 

    Comment agir après pour diminuer la fréquence et l'intensité des crises? 

    Comment faire pour prévenir les crises et retrouver l'harmonie avec l'enfant? 

    179 €

    Total 179 €

    Coordonnées

    Moyen de paiement

    Etape 2/3 : choisissez votre moyen de paiement.